La carte Arduino

L’alimentation

L’alimentation se fera soit par le port USB, soit par une alimentation externe (pile 9V ou transformateur). L’arduino choisira l’alimentation externe si elle est présente, sinon, il ira puiser son énergie sur le port USB de l’ordinateur. Attention, sur les anciennes versions des cartes Arduino, le choix de l’alimentation se fait par un cavalier.

Les entrés/sorties numériques

Lorsqu’elles sont utilisées, il faudra spécifier à Arduino si l’on veut les utiliser comme des sorties (avec des composants « Output »). Elles sont par défaut configurées comme des entrées au démarrage. Elles fonctionnent de manière binaire, avec seulement deux états, HIGH et LOW. Elles sont donc idéales pour lire des interrupteurs, allumer des LED, etc…
Une fonction spécifique de 6 d’entre elles (les PIN 3, 5, 6, 9, 10, 11) permet néanmoins de moduler le signal en sortie (PWM).
Enfin, les Pin 0 et 1 supportent le protocole de communication série, utilisé par certains composants particuliers.

Les entrés analogiques

Ces entrées lisent des valeurs analogiques (par exemple la variation d’une résistance) et les convertissent en valeur de 0 à 1023.

Autres

Les connexions à la masse sont communes et interchangeables.
Les PIN d’alimentation des composants en 3,3V et 5V peuvent être utilisées simultanément dans un montage, suivant les besoins des composants.

Les autres cartes ARDUINO et les Shields

Il existe beaucoup d’autres cartes basées sur le projet Arduino => http://arduino.cc/en/Main/Products
Chacune possède une spécificité, taille, communication, puissance, etc…

On peut également étendre les possibilités des cartes à l’aide des SHIELDS, qui sont des cartes conçues pour s’adapter sur les PIN des Arduino.